Le mouvement Body Positive : aimez-vous comme vous êtes !

par | 25 Jan, 2021 | Image corporelle, Surpoids

Qu’est-ce que la beauté, hormis un standard construit de toutes pièces, relatif à une société donnée, à une époque particulière ? [1] Et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour une construction sociale, ses répercussions sont concrètes et font peser une pression sur bien des hommes et des femmes en peine de s’accepter physiquement. Alors que diriez-vous de briser ces codes, en suivant le mouvement Body Positive ?

Le mouvement Body Positive (BoPo) prône la diversité des corps dans les médias en termes de morphologie, de couleur, d’âge, de genre, de handicaps…La vie réelle, tout simplement.

Votre guide offert :

Comment vous libérer des crises
de boulimie & d’hyperphagie ?

4 méthodes simples validées scientifiquement

Historiquement,  le Bopo découle du mouvement américain de la « Fat acceptance » qui s’est développé dans les années 1960 pour lutter contre la stigmatisation et les discriminations à l’égard des personnes en situation de surpoids ou d’obésité. 

Le mouvement Body Positive tel qu’on le connait aujourd’hui a été fondé aux États-Unis en 1996 par Connie Sobczak et Elizabeth Scott. Ce mouvement encourage chaque personne à apprécier son corps, quelle que soit son apparence.

Le site officiel du Body Positive : https://thebodypositive.org/.

Des actions modernes pour changer les paradigmes

Le mouvement Body Positive a tendance à gagner du terrain dans l’opinion publique. De nombreuses études ont montré que l’exposition à des images de silhouettes parfaites amplifie l’insatisfaction de son propre corps et augmente les risques de TCA (troubles du comportement alimentaires) par l’adoption de régimes amaigrissants à répétition. Les réseaux sociaux ont été décriés dans ce cadre, mais comme tout outil, il peut en ressortir le pire comme le meilleur. Dans le meilleur, les réseaux peuvent être vecteurs de changement.

Votre guide offert :

Comment aider votre proche
souffrant de troubles alimentaires ?

5 astuces simples

Effectivement, on note notamment sur Instagram que les personnes faisant partie du mouvement Body Positive postent des photos d’elles au naturel [2], d’une part parce qu’elles s’aiment comme elles sont, et d’autre part pour aider les personnes complexées à elles aussi s’accepter physiquement et à se respecter.

L’idée est de voir aboutir une modification des normes physiques [3], afin de venir à bout du mal être qui ronge bien des personnes, les faisant sombrer dans l’insatisfaction corporelle, les complexes physiques.

Pour se sentir bien, quelques références du mouvement Body Positive

 

Plusieurs références sont à mentionner, pour aider chacun et chacune à se retrouver dans le mouvement Body Positive.

– L’ouvrage Love your Body, de Jessica Sanders [4] vous démontre pourquoi la véritable beauté est intrinsèque, vous encourage à vous respecter pour croquer la vie à pleines dents.

– L’article 20 ways to love your body, publié sur le site de la NEDA [5], est également un bon moyen s’accepter physiquement,

– Le livre Body Positive Power: How to stop dieting, make peace with your body and live, de Megan Jayne Crabbe [6], est lui aussi un allié dans l’acceptation de ses formes et de ce que vous pouvez voir comme étant des imperfections.

– Voici 53 influenceurs du mouvement Body Positive   https://www.verywellmind.com/body-positive-influencers-4165953

 

 

À retenir

Ainsi, le mouvement Body Positive permet à nombre de personnes de gagner en estime d’elle-même, de s’accepter physiquement et de se respecter en brisant les standards de beauté, quels qu’ils soient (morphologie, couleur de peau, âge, situation de handicap…). Ces standards ne sont pas seulement une cause  d’insatisfaction corporelle et de troubles alimentaires, ils sont aussi une cause de stigmatisation à l’égard des personnes qui n’entrent pas dans le cadre des canons esthétiques.

Avec le Body Positive, sortez de ces carcans, appréciez-vous en toutes circonstances et prenez soin de vous-même.

 

Et vous, que pensez-vous de Body Positive ? 

Qu’est-ce que vous faites pour vous sentir bien dans votre peau ?

Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous.

Si vous souhaitez aider un maximum de personnes à se sentir bien dans leur peau, partager cet article sur vos réseaux sociaux.

Sources

[1] Bahr, Nike (2018) #Effyourbeautystandards: Message Construction in the Body Positivity Movement on Instagram.

[2] Cwynar-Horta, J. (2016). The Commodification of the Body Positive Movement on Instagram. Stream: Interdisciplinary Journal of Communication, 8(2), 36-56.

[3] Alexandra Sastre (2014) Towards a Radical Body Positive, Feminist Media Studies, 14:6, 929-943, DOI: 10.1080/14680777.2014.883420

 [4] Jessica Sanders (2019) Love your body. Five Mile. 40 pages.

[5] Margo Maine. 20 ways to love your body. In NEDA. [en ligne] consultable sur https://www.nationaleatingdisorders.org/20-ways-love-your-body (22/04/2020)

[6] Megan Jayne Crabbe. (2017) Body Positive Power: How to stop dieting, make peace with your body and live. Vermilion. 288 pages.

 

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la lettre d’information et recevez les ressources

qui vous aideront à devenir votre meilleur coach !  

7 Commentaires

  1. Shandra

    Bonjour,
    Je pense qu’il faudrait plus de mouvements comme le Body Positive. On gagnerai à mettre plus en avant la vie telle qu’on la voit au quotidien.
    Pour prendre soin de moi, j’évite les réseaux sociaux : tout le monde y est apprété, heureux. Et quand on compare ça à sa propre réalité, on a le moral dans les chaussettes.
    Merci pour l’article.
    Shandra L.

    Réponse
  2. Claire

    Il y a un business du complexe et du surpoids. Les entreprises de la beauté, de la cosmétique; de la mode nous formatent completement. Si nous étions tous bien dans notre peau, ces firmes qui brassent des miliards de dollards s’écrouleraient tout bonnement.
    Ces mouvements contre le Fat shaming et pour la bienveillance pour soi-même sont malheureusement trop peu nombreux.
    Merci de les mettre en avant.

    Réponse
    • Florence Khor

      Bonsoir Claire,
      Merci de votre retour. Ces organisations nous montrent une alternative : chacun d’entre nous a le choix des modèles qu’il souhaite adopter. Bien que ce choix ne soit pas évident puisque le regard social, le jugement des autres (réels ou supposés) ont une influence puissante. Heureusement, il est possible de s’en défaire. À bientôt

      Réponse
      • Marie-Jeanne

        Je suis d’accord. La beauté est un construit social Je suis ronde depuis l’enfance et ma mère et les pédiatres m’ont imposé des régimes au début de mon adolescence . Malheureusement c’est un échec. Maintenant, je fais partie de la catégorie des personnes obèses… Tout ca au bout de beaucoup de souffrance, de complexes, … c’est un gachis. Mais bon… Je suis allée faire mes études et commencé ma carrière professionnelle aux Etats-Unis. J’ai vécu 15 ans là-bas et J’ai jamais été aussi bien dans ma peau : J’étais pas regardé de travers, ni jugée comme en France. D’ailleurs, je me faisais très souvent aborder, et par des beau mecs. Ce qui ne m’arrivait pas en France. Aux Etats-Unis, être « curvy » peut rimer avec être sexy. Le regard des autres peut détruire mais aussi réparer : ca je l’ai vécut là-bas. Du point de vue professionnel, on fait davantage attention aux performances qu’à l’apparence physique. Je pense que si c’est possible, il ne faut pas hésiter à changer de zone géographique car cela peut changer ma vie et l’image que j’ai de moi-même et de mes possibilités. Désormais, je m’aime comme je suis Ronde oui, et alors?

        Bon courage tous le monde et prenez soin de vous.
        Marie-Jeanne

        Réponse
        • Florence Khor

          Bonsoir Marie-Jeanne,
          Merci de votre témoignage inspirant.

          Réponse
    • Olivier

      Bonjour Claire,je suis totalement d’accord. Et les hommes aussi sont impactés par les complexes physiques.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?

Je suis Florence Khor, coach en sérénité alimentaire et en image de soi, psychologue spécialiste du traitement des compulsions alimentaires.

J’ai fondé SerenAlim pour aider celles et ceux qui veulent se libérer des compulsions alimentaires et reprendre le contrôle de leur vie. Pour vous aider à atteindre ces objectifs, je vous invite à télécharger gratuitement votre guide ci-dessous.

Votre guide offert :

Comment vous libérer des crises
de boulimie & d’hyperphagie ?

4 méthodes simples validées scientifiquement

Votre guide offert :

Comment aider votre proche souffrant de troubles alimentaires ?

5 astuces simples

error: Le contenu de ce site est protégé par le droit d\'auteur

Votre inscription a bien été prise en compte. Vous devriez recevoir votre guide dans 15 minutes. Si vous ne le voyez pas, regardez dans votre dossier indésirable et l'onglet promotions ou publicité, notamment sur Gmail.

Votre inscription a bien été prise en compte. Vous devriez recevoir votre guide dans 15 minutes. Si vous ne le voyez pas, regardez dans votre dossier indésirable et l'onglet promotions ou publicité, notamment sur Gmail.