Les 4 conseils de cette star internationale qui s’est sortie de la boulimie

par | 16 Juil, 2021 | Témoignages de résilience

S’assumer en tant que  jeune femme, et se forger une identité malgré les diktats de la féminité est loin d’être simple. Les célébrités sont aussi touchées par les troubles des comportements alimentaires (TCA). C’est le cas d’Alanis Morissette, star internationale de rock d’origine canadienne. Elle n’a pas eu peur de témoigner pour aider les personnes traversant les épreuves par lesquelles elle est passée.

Les débuts d’Alanis Morissette furent ambivalents. À la fois très prometteurs en termes de carrière, ils marquèrent aussi le point de départ de ses troubles alimentaires. Elle n’est parvenue à s’en sortir que bien plus tard. La cause initiale ? La pression. De sa maison de disques, du regard de son public, des critiques. Pour se protéger de ces jugements, elle qui avait été habituée aux pâtes au fromage depuis sa plus tendre enfance, décida de commencer un régime strict;

 

C’est alors qu’elle sombra dans l’anorexie, sans pouvoir s’en débarrasser. Peu après, en parallèle de ses phases de sous-alimentation intenses, les craquages alimentaires la menèrent à la boulimie. Émotionnellement fragilisée, traversant de fortes périodes de tristesse, d’anxiété, de peur ou encore de solitude, elle essaya de réprimer ses sentiments. La nourriture devint à la fois son refuge et son enfer.

Votre guide offert :

Comment vous libérer des crises
de boulimie & d’hyperphagie ?

4 méthodes simples validées scientifiquement

Alanis était piégée dans un cercle vicieux. Obnubilée par les chiffres sur la balance, il lui fallait trouver une solution pour retrouver un rapport serein à l’alimentation.

Le chemin vers la guérison

Elle débuta un suivi avec un thérapeute qui l’aida grandement à se réconcilier avec elle-même. Elle parvint donc à extérioriser son mal-être et à retrouver la santé qu’elle avait perdue sous le feu des projecteurs. Désormais, le plus dur semble être derrière elle. L’artiste n’hésite pas à diffuser  des conseils aux personnes désireuses, elles aussi, de s’en sortir.

Les conseils de la star pour se sortir de la boulimie

Ne vous engagez pas dans des régimes restrictifs

Alanis l’affirme avec justesse : » les régimes peuvent engendrer de l’hyperphagie  » [1]. Mieux vaut donc écouter les besoins de son corps, plutôt que de suivre des régimes drastiques et se restreindre quand l’appétit se fait sentir. Sur le long terme, les régimes :

– mettent à mal votre rapport à l’alimentation et à votre corps,

font prendre plus de poids qu’ils n’en font perdre ( lire l’article : Plus je fais de régimes, plus je grossis : comment stopper l’effet yoyo?).

Faites attention à vous-même et posez vos limites

« Pendant la plus grande partie de ma vie, j’étais coupée de moi-même (dissociée). Cela s’est manifesté sous diverses formes, notamment, dans les troubles de l’alimentation. De même,  le fait de ne pas avoir de limites en matière de sexe quand j’étais jeune, le fait de ne pas être consciente des limites et le fait que beaucoup des miennes aient été violées et non prises en compte »

« Pour moi, l’idée de construire des limites est devenue une partie énorme dans la vie. Les pratiques corporelles de pleine conscience m’ont vraiment aidé à rester dans mon corps. » [2]

Votre guide offert :

Comment aider votre proche
souffrant de troubles alimentaires ?

5 astuces simples

Vous voyez, l’expérience d’Alanis montre qu’il n’y a pas d’âge pour se considérer et construire ses propres limites. Il n’est jamais trop tard pour apprendre à se protéger, apprendre à dire non. Autrement dit, développez votre compétence à vous affirmer pour développer votre propre sécurité intérieure. Personne ne pourra prendre autant soin de vous que vous-même. Respectez-vous, et surtout, ne vous abandonnez jamais.

Changez votre vision de la nourriture

Pour Alanis Morissette, les aliments sont des remèdes [2]. Ils sont notre énergie. C’est grâce à eux que l’on se sent en pleine forme, que l’on dort bien, que l’on réfléchit bien. Il ne faut pas oublier à quel point la nutrition impacte l’état d’esprit et l’humeur !

Sachez que vous n’êtes pas seul.e

Alanis Morissette se veut être un exemple susceptible d’aider celles et ceux dans la détresse.  Elle dit : « J’espère que mes efforts montreront à toutes les femmes se battant contre les TCA, ou contre une mauvaise image de soi, qu’elles ne sont pas seules, le soutien est là. » [3]

En conclusion

Comme Alanis Morissette, comprenez bien que vous n’êtes pas seul.e à vous battre contre vos démons. Peu importe votre âge, votre sexe,  votre corpulence. La solution passe par un accompagnement par une équipe de professionnels de santé spécialisés dans l’accompagnement des TCA. Cet accompagnement consiste en :

  • Une aide psychologique ;
  • Un plan alimentaire efficace ;
  • Une pratique corporelle (méditation de pleine conscience, yoga, activité physique…).

Maintenant, j’aimerais savoir : quel conseil d’Alanis Morrissette allez-vous mettre en oeuvre ?

Partagez votre expérience dans les commentaires ci-desous et diffusez l’article sur vos réseaux sociaux pour inspirer le plus de monde possible.

 

 

Sources

[1] Alanis Morissette. RE-IMAGINING OUR RELATIONSHIP WITH FOOD. In Alanis Morissette. 20 octobre 2015 [en ligne] consultable sur https://alanis.com/news/re-imagining-our-relationship-with-food (6 février 2020)

 

[2] Caitlin Abber. Alanis Morissette Opens Up About Life After an Eating Disorder. In Women’s Health. 21 août 2015 [en ligne] consultable sur https://www.womenshealthmag.com/life/a19984630/wellthy-home-alanis-morissette/ (6 février 2020)

 

[3] Susannah Felts. How Alanis Morissette Beat Her Eating Disorder. In Health. 19 octobre 2012 [en ligne] consultable sur https://www.health.com/celebrities/how-alanis-morissette-beat-her-eating-disorder (6 février 2020)

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la lettre d’information et recevez les ressources

qui vous aideront à devenir votre meilleur coach !  

12 Commentaires

  1. Clarisse

    Bonjour, merci pour l’article. Le conseil de se faire suivre par une équipe est bien, j’aimerais bien trouver des gens formés. Mais ca a un cout. Hélas, j’en est pas les moyens. Je fais comme je peux au quotidien, c’est un combat de longue haleine.
    En tout cas continuez comme ça. Ca donne espoir.

    Réponse
    • Florence Khor

      Bonjour Clarisse,

      Merci de votre retour. Je vous invite à consulter la page « recevez de l’aide », vous trouverez des contacts de spécialistes des troubles alimentaires. Voici le lien : https://www.seren-alim.com/recevez-de-laide/.
      Gardez courage et prenez soin de vous.

      Réponse
  2. Clarisse

    Merci de vos encouragements qui me touchent. Bon weekend !
    Clarisse

    Réponse
  3. Chrystie

    Bonjour, j’ai été émue de lire qu’il est important de mettre des limites. Je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt dans ma vie et d’avoir été utilisée voire parfois jetée alors que c’est moi qui aurais dû fuir. J’ai des moments où je regrette d’avoir toléré autant de malveillance. Je regrette a m’en rendre malade avec une grosse déprime quand je pense aux années gaspillées. Merci d’écrire que ce n’est pas trop tard car j’ai 48 ans et je ne peux plus revenir en arrière mais je peux tirer des leçons et me placer désormais en priorité au lieu de me sacrifier. Je conseille au jeunes de demander de l’aide car je ne me rendais pas compte que j’avais des fragilités car à l’extérieur je suis perçue comme une personne positive et forte. Et la nourriture était devenu un exutoire, mais en réalité une double peine. Prenez soin de vous !

    Réponse
    • Florence Khor

      Bonjour Chrystie,
      Votre expérience est touchante. Je vous remercie pour votre partage et vos conseils à l’attention des jeunes. Vous savez, pour changer il n’est jamais trop tard. L’important est d’apprendre de vos expériences et de partir de là où vous êtes.
      Meilleures pensées.

      Réponse
    • Fred

      Hi Chrystie, ton message raisonne en moi. Je prends toujuors soin des autres et au moment ou je leur ai dit que je suis en souffrance avec mon alimentaton. Y ‘a eu personne pour m’épauler. Incompréhension totale. Tu parle de « Sacrifice » et c’est trop le bon mot. C’est pas évident de penser à soi en 1er mais je vais l’apprendre, car c’est important de pouvoir compter sur soi-même.
      Bon courage,on va s’en sortir!

      Réponse
  4. Sarah Kobé

    C’est bien que des stars en parlent. Je me reconnais dans son parcours. je veux bien tenter d’arrêter les régimes mais c’est plus facile à dire qu’à faire. J’ai trop peur de grossir. Merciii pour l’article !

    Réponse
  5. Vanessa

    C’est pas mal comme site , mais bon les gens ne sont jamais motivé et ne tienne jamais leur engagement sur le long therme .
    mais merci pour l’article

    Réponse
    • Florence Khor

      Bonjour Vanessa,
      Avec plaisir.
      Le premier pas n’est pas toujours évident à effectuer mais cela vaut le coup. Dès lors que l’on observe des progrès (amélioration de la qualité de vie, relations aux autres plus apaisées…)on tend à des changements durables. Sortir d’une boulimie est bien plus complexe qu’une question de volonté car les troubles alimentaires sont des maladies dont on guérit en étant accompagné par une équipe de professionnels de santé spécialisée en la matière.
      À bientôt.

      Réponse
  6. Nadine

    Merci beaucoup pour le conseil !
    ca fait plaisir !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?

Je suis Florence Khor, coach en sérénité alimentaire et en image de soi, psychologue spécialiste du traitement des compulsions alimentaires.

J’ai fondé SerenAlim pour aider celles et ceux qui veulent se libérer des compulsions alimentaires et reprendre le contrôle de leur vie. Pour vous aider à atteindre ces objectifs, je vous invite à télécharger gratuitement votre guide ci-dessous.

Votre guide offert :

Comment vous libérer des crises
de boulimie & d’hyperphagie ?

4 méthodes simples validées scientifiquement

Votre guide offert :

Comment aider votre proche souffrant de troubles alimentaires ?

5 astuces simples

error: Le contenu de ce site est protégé par le droit d\'auteur

Votre inscription a bien été prise en compte. Vous devriez recevoir votre guide dans 15 minutes. Si vous ne le voyez pas, regardez dans votre dossier indésirable et l'onglet promotions ou publicité, notamment sur Gmail.

Votre inscription a bien été prise en compte. Vous devriez recevoir votre guide dans 15 minutes. Si vous ne le voyez pas, regardez dans votre dossier indésirable et l'onglet promotions ou publicité, notamment sur Gmail.