Hyperphagie boulimique

Ce trouble alimentaire se caractérise par des crises répétées de surconsommation de nourriture suivies d’un mal-être intense.                  L’hyperphagie diffère de la boulimie par l’absence de stratégies visant à empêcher la prise de poids.

 

Diagnostic de l’hyperphagie boulimique

Critères diagnostiques de l’hyperphagie boulimique (DSM-5)

Selon le DSM-5, l’hyperphagie boulimique se manifeste par les signes suivants.

  1. Survenue récurrente de crises d’hyperphagie (absorption, d’énormes quantités de nourriture en moins de 2 heures) avec sentiment de perte de contrôle
  2. Les crises d’hyperphagie sont associées à au moins 3 des caractéristiques suivantes :
  • Manger beaucoup plus rapidement que la normale
  • Manger jusqu’à éprouver une sensation pénible de dilatation de l’estomac
  • Manger de grandes quantités de nourriture en l’absence d’une sensation physique de faim
  • Manger seul(e) parce qu’on se sent gêné(e) par la quantité de nourriture que l’on absorbe
  • Se sentir dégoûté(e) de soi-même, déprimé(e) ou très coupable après avoir trop mangé

3. Les crises hyperphagiques entrainent une détresse marquée

4. Les crises hyperphagiques surviennent au moins 1 fois par semaine pendant une période d’au moins 3 mois

5. Contrairement à la boulimie, les crises d’hyperphagie ne s’accompagnent pas de comportements compensatoires, visant à empêcher la prise de poids (restriction diététique, vomissement, exercice excessif, utilisation de laxatifs, de diurétiques…)

Les accès hyperphagiques ne surviennent pas exclusivement dans le cadre d’une boulimie ou d’une anorexie mentale.

 

La gravité de l’hyperphagie boulimique

Elle est déterminée par la fréquence des crises :

  • légère : 1-3 crises par semaine ;
  • modérée : 4-7 crises par semaine ;
  • sévère : 8-13 crises par semaine ;
  • extrêmement sévère : 14 crises ou plus par semaine.

Causes de l’hyperphagie boulimique

Voici certains facteurs biologiques, psychologiques et sociaux qui favorisent l’hyperphagie.

  • Les régimes : surtout lorsqu’ils sont répétitifs et s’accompagnent de restrictions inflexibles et extrêmes
  • Une image corporelle négative avec des sentiments de honte et de dégoût à l’égard de son corps
  • Certains traits de personnalité : l’impulsivité, le manque d’estime de soi et le manque de confiance en soi
  • Le fait de manger en excès
  • L’obésité infantile
  • Les moqueries et brimades subies pendant l’enfance en raison du poids
  • L’environnement familial
  • Les traumatismes : les maltraitances physiques, sexuelles, émotionnelles, les séparations et les deuils précoces

Signes d’alerte de l’hyperphagie boulimique

Il est important de connaître ces signes au plus tôt pour demander de l’aide au plus vite et éviter les complications.

Votre guide gratuit :

Comment vous libérer des crises
de boulimie & d'hyperphagie ?

4 méthodes simples validées scientifiquement

Ces signes peuvent être psychologiques, physiques, et comportementaux. Il est possible de présenter une combinaison de ces symptômes. Ci-dessous, vous en verrez quelques exemples.

Les signes psychologiques de l’hyperphagie boulimique

  • Une grande insatisfaction corporelle, et de la honte à l’égard de son apparence
  • L’obsession pour l’alimentation
  • Une sensation de perte de contrôle sur la nourriture
  • L’anxiété à l’idée de manger devant les autres, ou au moment de partager un repas
  • Une faible confiance en soi et une faible estime de soi
  • Les sentiments de honte, de culpabilité et de dégoût de soi-même après un craquage alimentaire
  • Une humeur dépressive
  • De l’irritabilité
  • Des sautes d’humeur

Les signes physiques de l’hyperphagie boulimique

  • La fatigue
  • Les troubles du sommeil
  • Le gain de poids
  • Les ballonnements
  • La constipation
  • Les douleurs d’estomac

 

Les signes comportementaux de l’hyperphagie boulimique

  • L’accumulation de nourriture
  • Cacher de la nourriture et des emballages alimentaires dans le domicile
  • Éviter de manger en présence d’autres personnes
  • Manger sans faim
  • Manger très rapidement
  • Éluder les questions sur l’alimentation et le poids
  • L’isolement social et le désintérêt pour les activités exercées auparavant
  • Des dépenses importantes en alimentation ou le vol de nourriture
  • Des comportements autoagressifs : addictions (alcoolisme, toxicomanie…), scarifications ou tentatives de suicide

 

Conséquences et complications de l’hyperphagie boulimique

  • L’altération de la qualité de vie
  • La solitude
  • Le surpoids
  • L’obésité et les maladies liées à l’obésité (diabète de type 2, hypertension, cholestérol élevé, etc.)
  • Les difficultés de conception et l’infertilité
  • Des douleurs articulaires et dorsales
  • Des apnées du sommeil

La plupart des altérations causées par la maladie peuvent être empêchées et sont réversibles avec un traitement adapté.

N'oubliez pas que des professionnels de santé spécialisés
dans les troubles alimentaires peuvent vous accompagner.

Recevez de l'aide

Newsletter

inscrivez-vous à la lettre d’information et recevez les ressources

qui vous aideront à devenir votre meilleur coach !  

Qui suis-je ?

Je suis Florence Khor, coach et psychologue spécialiste du traitement des compulsions alimentaires.

J’ai fondé SerenAlim pour aider celles et ceux qui veulent se libérer des compulsions alimentaires et retrouver un rapport serein à l'alimentation.

Pour vous aider à atteindre vos objectifs, je vous invite à télécharger votre guide GRATUIT ci-dessous.

Votre guide gratuit :

Comment vous libérer des crises
de boulimie & d'hyperphagie ?

4 méthodes simples validées scientifiquement

Votre guide gratuit :

Comment aider votre proche souffrant de troubles alimentaires ?

5 astuces simples

error: Le contenu de ce site est protégé par le droit d\'auteur

Votre inscription a bien été prise en compte. Vous devriez recevoir votre guide dans 15 minutes. Si vous ne le voyez pas, regardez dans votre dossier indésirable et l'onglet promotions ou publicité, notamment sur Gmail.

Votre inscription a bien été prise en compte. Vous devriez recevoir votre guide dans 15 minutes. Si vous ne le voyez pas, regardez dans votre dossier indésirable et l'onglet promotions ou publicité, notamment sur Gmail.